• Événements
31 mars, 2023

Assemblée publique annuelle de la FCRR

La Fondation canadienne des relations raciales (FCRR) tiendra son assemblée publique annuelle (APM) le jeudi 5 avril à 13 h, heure avancée de l’Est – virtuellement par zoom.

L’APM est une occasion pour la FCRR de donner un aperçu de ses réalisations au cours de l’année écoulée, ainsi qu’une occasion pour les membres du public de poser des questions. Si vous souhaitez que vos questions soient incluses dans la période de questions-réponses lors de l’APM, n’hésitez pas à envoyer vos questions à l’avance à programs@crrf-fcrr.ca avant le 2 avril 2023, avec pour objet » APM CRRF «.

DATE : 5 avril 2023 (date modifiée du 6 avril 2023)

HEURE : 13H00 EST (10H00 PST, 11H00 MST, 12H00 CST, 14H00 AST)

LIEU : ZOOM (le lien sera envoyé par courriel, à l’approche de la date)

Ordre du jour de la réunion publique annuelle

  • Bienvenue et remarques d’ouverture
  • Points saillants des activités de la FCRR
  • Conversation informelle avec Emilie Nicolas et Art Miki
  • Commentaires du public et questions-réponses
  • Remarques de clôture

Emilie Nicolas est une boursière Vanier et candidate au doctorat en anthropologie linguistique à l’Université de Toronto, et cofondatrice de Québec inclusif, un mouvement qui unit activement les citoyens contre le racisme et l’exclusion sociale. Sa thèse porte sur le rôle d’un langage commun dans les rapports entre le Québec et Haïti. Elle a collaboré avec divers organismes au Canada et à l’étranger. Elle siège aux conseils de l’Institut Broadbent, un important cercle de réflexion progressiste, et de la Fédération des femmes du Québec, la plus importante organisation féministe au Canada. Reconnu comme bâtisseuse de ponts, Émilie a collaboré à la mise sur pied d’une coalition en faveur de l’égalité et contre le racisme systémique au Québec. Ses travaux ont été publiés dans plusieurs revues, magazines et journaux, et elle est souvent invitée à titre de commentatrice par les médias, d’analyste et de conférencière sur les droits de la personne. Emilie a reçu un prix Harry Jerome pour son leadership et le Prix du Gouverneur général en commémoration de l’affaire « personne ».

Arthur Miki a mené une brillante carrière d’éducateur et de militant communautaire. D’abord enseignant d’école primaire, il a ensuite été directeur d’école pendant 18 ans. Durant toutes ces années, il a consacré une grande partie de son temps à promouvoir des relations raciales harmonieuses et une meilleure compréhension entre les peuples, de même qu’à sensibiliser les gens aux questions de droit de la personne au Canada. Ancien vice-président de la Fondation canadienne des relations raciales, il est à présent conseiller et vice-président du Manitoba Japanese Canadian Cultural Centre, et président de la Asian Heritage Society of Manitoba. Dr Miki est considéré comme un leader actif de la communauté canadienne japonaise. Il a été président de l’Association nationale canadienne japonaise de 1984-1992 et a mené les négociations en vue d’aboutir à une juste entente de redressement pour les Canadiens japonais internés durant la Seconde guerre mondiale. En 1991, il a reçu l’Ordre du Canada, la plus haute des distinctions honorifiques canadiennes. En octobre 1999, l’Université de Winnipeg lui a décerné un doctorat à titre honorifique. Arthur Miki est l’auteur de l’ouvrage The Japanese Canadian Redress Legacy: A Community Revitalized, publié en 2003, et co-auteur de Shaku of Wondrous Grace: Through the Garden of Yoshimaru Abe, publié en 2007. Dr Miki a été juge de la citoyenneté pour le Manitoba et la Saskatchewan de 1998 à 2008. Il est actuellement maître de conférences à temps partiel à la faculté d’éducation de l’Université de Winnipeg.

VEUILLEZ LIRE ET TÉLÉCHARGER NOTRE RAPPORT ANNUEL 2021-2022

INSCRIVEZ-VOUS ICI POUR L’ASSEMBLÉE PUBLIQUE ANNUELLE DE LA FCRR.

Rester au courant

Obtenir les dernières nouvelles. En savoir plus. S'impliquer.